Août 1940, France. Une petite ville du Doubs, à la limite entre la Zone Libre et la Suisse, a vu sa vie basculer après l'arrivée d'une garnison allemande.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les postes vacants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Histoire
Admin
avatar

Age : 25
Messages : 30

MessageSujet: Les postes vacants   Lun 31 Mar - 11:44

Les postes-vacants sont là si vous n'avez pas d'idées de personnage. Les vies futures sont données à titre indicatif pour vous aider à trouver un intérêt à ces personnages qui peuvent, pour certains, paraître très banals. Je tiens à préciser que les postes importants (comme le chef de la résistance) n'ont pas de fiche prédéfinie ! Si vous voulez savoir quels postes importants il manque, c'est par ici!
Sachez que le nom et l'avatar sont échangeables sans le moindre soucis! Cependant, si vous le faites, merci de m'envoyer un MP pour me prévenir afin que j'enlève votre personnage des postes-vacants =)
Enfin, si un avatar vous plait mais est pris par un poste vacant, ne vous inquiétez pas! Envoyez moi un MP pour que j'en mette un autre Wink

Les Français



Madeleine Crosier
Age : 21 ans
Profession : Serveuse dans le bar/restaurant Le Cheval Blanc
Langue(s) parlée(s) : Français et Bonjour, Merci, Aurevoir en Allemand...
Vie actuelle :Madeleine est jeune, belle et insouciante.
Elle a des rapports très conflictuels avec ses parents :elle ne s'est jamais entendu avec son père et, même si elle aime sa "petite maman", son absence de soutient l'énerve au plus haut point. Elle fait donc tout pour passer le moins de temps possible chez elle, et n'hésite pas un seul instant à rendre la vie impossible à son "paternel".
Après l'exode, elle hésita à reprendre son poste de serveuse au Cheval Blanc, qui est très fréquenté par les soldats Allemands. Or son père -qui n'aime pas vraiment les "boches"- lui déconseilla fortement d'y retourner. Ce fut donc avec un malin plaisir qu'elle enfila de nouveau son tablier, fin juillet.

Vie future ? :Cette proximité avec les soldats -souvent peu indifférents au charme et à la fraîcheur de la Française- lui donne de plus en plus souvent des idées peu catholiques... il faut dire que Madeleine supporte (et supportera) de moins en moins bien le rationnement, qu'elle a le goût de l'aventure et surtout de l'interdit.




Louise Rameau
Age : 25 ans
Profession : Vendeuse dans une droguerie
Langue(s) parlée(s) : Français
Vie actuelle : Louise est une femme franche, douce, mais désespérée.
Veuve de guerre, elle accusa difficilement le coup à l'annonce de la mort de son mari. Mais le coup de grâce fut l'écoute de la déclaration de l'armistice, deux semaines à peine après le début de son veuvage. La disparition de son époux n'en fut que plus amer : son sacrifice n'aura-t-il donc servi à rien?
Cette expérience l'a rendue très septique concernant le régime de Vichy et, bien entendu, totalement hostile à l'armée allemande. Elle n'a cependant pas le courage de prendre les armes, tenant encore trop à sa sécurité et à sa vie, aussi misérable soit-elle.
En effet, c'était le salaire de son mari qui faisait tourner le ménage, et son pauvre petit travail de vendeuse ne suffit plus à joindre les deux bouts. C'est donc totalement résignée qu'elle est allée voir Pierre Bal, coureur de jupons reconnu, et a fait mine de se laisser séduire. Le lendemain matin, au creux de l'oreiller, elle lui a demandé s'il ne connaissait pas d'autres hommes qui seraient prêts à payer pour une petite prestation de sa part...

Vie future ?: Pierre lui promis de réfléchir à sa demande. C'est ainsi que, dénuée de toute dignité, Louise attend la réponse.




Jean Gantin
Age : 39 ans
Profession : Boucher aux Belles Maisons
Langue(s) parlée(s) : Français
Vie actuelle : Jean est l'image parfaite du bon français de l'époque : Pétainiste ("Qui d'autre que le Maréchal peut nous aider?"), bon catholique, marié, père de deux enfants. C'est également un très bon commerçant qui a su faire prospérer l'affaire familiale.
Mobilisé, il eut la chance de ne pas être fait prisonnier et put ainsi rentrer chez lui sain et sauf, mais totalement humilié. Ce sentiment ne le quitte pas (comment le pourrait-il en voyant ces Fritz tous les jours?) et le rend de plus en plus aigrit.
Il ne faut donc surtout pas lui parler des Allemands, au risque d'avoir un regard noir pour seule réponse. Mais Jean n'est pas un résistant dans l'âme, en tout cas, pas de ceux qui prennent les armes. Son seul vrai acte de résistance, pour l'instant, est d'avoir gardé son poste TSF et d'écouter avec sa femme, en cachette, radio Londres.

Vie future ? : Avec les restrictions alimentaires qui affecteront de plus en plus la santé fragile de sa fille, il pensera sérieusement à faire du marché noir, malgré sa sainte horreur de s'attirer des ennuis.
La réalisation de ce projet lui donnera cependant de grosses sueurs froides avec l'emménagement d'un soldat allemand dans leur maison... (à voir avec l'admin ou un autre joueur!)




Pierre Bal
Age : 25 ans
Profession : Instituteur
Langue(s) parlée(s) : Français
Vie actuelle : Pierre, ce qu'il aime, ce sont les femmes.
C'est un coureur de jupons invétéré qui n'hésite pas à conter fleurette à toutes les belles créatures qu'il croise. Son terrain de jeu favori? les femmes mariées dont l'infidélité n'avait jamais, oh grand jamais!, effleuré leur esprit.
Mais la guerre et l'occupation ont tout chamboulé. Pour certaines, le temps n'est plus à l'amusement, pour d'autres, la peur de la punition concernant l'infidélité prend le dessus. Enfin, il y a celles qui préfèrent l'uniforme vert-de-gris à la cravate d'instituteur. Alors, certes, il en existe encore qui se laissent charmer par les beaux yeux du jeune homme, mais elles se font bien plus rares.
La conséquence de tout cela est sans appel : Pierre s’ennuie, grandement... il ne demande qu'un peu d'adrénaline, et, peut-être que...

Vie future ? :La vie n'est pas rose pour les femmes seules. C'est par désespoir qu'une petite beauté, Louise, veuve de guerre et sans enfants, se laissa il y a quelques jours charmé par Pierre, en toute conscience. Le lendemain matin, au creux de l'oreiller, elle lui demanda s'il ne connaissait pas d'autres hommes qui seraient prêts à payer pour une petite prestation de sa part... Plusieurs choix s'offre à l'instituteur : nier -tout simplement-, lui donner quelques noms ou, pourquoi pas, prendre en même temps une petite marge en échange de clients sûrs et d'une protection...


Les Allemands



Ana Freimann
Age : 23 ans
Profession : Infirmière au centre hospitalier
Langue(s) parlée(s) : Allemand et quelques rudiments de Français
Vie actuelle : Ana est une jeune femme douce et effacée qui surprit tout son entourage lorsqu'elle leur annonça qu'elle s'engageait en tant qu'auxiliaire médicale au début de cette année 1940. Après quelques semaines d'instruction elle fut envoyée sur le front, non sans une certaine appréhension de ce qu'elle allait voir et vivre. Cette expérience sur les champs de bataille, même brève, l'a fait profondément murir. Elle fut néanmoins véritablement soulagée lorsque l'armistice avec la France fut signé et accueillit son affectation à l'hôpital de Saint-Junien avec joie. Au moins ici, pensa-t-elle, je serai presque tranquille.
Ana aime profondément et véritablement son pays. Elle a ainsi une opinion favorable concernant Hitler, lui qui a réussi à redresser l'Allemagne d'une terrible crise, a redonné de la fierté au peuple Allemand et a effacé l'affront du traité de Versailles. Cependant, elle émet secrètement quelques doutes concernant ses opinions sur la race aryenne et la population juive, doutes qu'elle tire de sa foi chrétienne. Elle n'a donc pas un ressentit négatif sur la population française (considérée comme une race souillée par le régime) mais fait attention à ne pas se comporter trop amicalement, surtout avec la gente masculine (les hommes Français ayant des relations avec des Allemandes risquaient jusqu'à l’exécution, et elle d'être tondue).  

Vie future? Oh grand jamais elle n'osera un jour dires ses doutes, ni faire quelconques actions, mais Ana ne participera jamais aux conversations raciales, antisémites, ou à une réunion du parti. Son rêve le plus cher? Se trouver un officier ou un médecin Allemand, mais peut-être que les beaux yeux d'un Français passeront par là...




Kurt Schwartz
Age : 28 ans
Profession : Oberschütze (même si les écussons ne correspondent pas, il est déjà assez difficile de trouver des images de soldat Allemand, on ne va pas chipoter =) )
Dans la vie civile : comédien et écrivain à ses heures perdues
Langue(s) parlée(s) : Allemand et un Français pas très bon mais compréhensible
Vie actuelle : Kurt n'est absolument pas un militaire de profession et ça se voit. Certes, il aime son pays et n'a rien contre le régime nazi, mais il hait porter l'uniforme et se servir d'une arme. Malheureusement pour lui, son Führer a décidé de passer par la guerre pour retrouver et étoffer la grandeur de l'Allemagne. Mais attention ne pas aimer la guerre ne signifie pas que Kurt est un soldat réfractaire, loin de là! C'est quelqu'un qui a beaucoup d'honneur et qui a un très grand respect pour ses supérieurs, il ne contestera donc jamais des ordres et les exécutera du mieux possible. C'est simplement qu'au lieu de jouer les gros durs avec ses camarades, il préfère s'évader dans la lecture ou l'écriture, dès qu'il le peut... Vous imaginez donc sa joie d'être muté en France, loin des fronts, dans ce pays si riche en littérature et grands auteurs!

Vie future? Kurt se rendra à l'évidence: malgré plusieurs essais, les femmes ne sont pas sa tasse de thé. Cela sera terrible à admettre pour lui qui, loin d'être un nazi ultra convaincu, est partisan du régime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les postes vacants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» Postes Vacants Galaxie
» Poste vacant disponible ?
» Postes Vacants des Membres
» Mission Stargate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'occupation  :: Avant tout :: Présentation :: Postes vacants-
Sauter vers: